ORIGINE ET DISTRIBUTION GEOGRAÁFIQUE DU NOM CHIMISANAS

 


D'origine incertaine, la référence documentaire plus ancienne du nom de famille Chimisanas on la trouve dans Pedro Chimisanas, voisin de Bara (actuellement village de la vile de Sabiñánigo), contrée du Serrablo, le quel figure dans un document de l’année 1596 relacionné avec le Sanctuaire de San Úrbez, situé dans la "Vallée de Nocito". Un siècle i moyen plus tard, sur 1750, nous trouvons en Betesa, deux familles : Ignacio Chimisanas, marié avec Maria Marsol et José Chimisanas, marié avec María Lafont, de desquels nous ne connaissons pas le lien familial, probablement frères ou cousins, et dont diminuent pratiquement tous ceux qui conservent actuellement ce nom de famille, (Voir les descendants).


Dans 1664 il a lieu en Cirés (Ribagorza), population proche à Betesa, le mariage entre Joan Antoni Liminiana et Teresa Piniello. Probablement ce nom de famille, très étendu dans ce secteur de la province de Huesca, ayez son origine dans la population leridana de Llimiana, située dans le secteur limitrophe avec celle de la Ribagorza. Plusieurs petits-fils de ce mariage, figurent enregistrés dans les livres baptême, mariage ou décès, avec diverses dénominations : Liminiana, Llimiñana, Limiana, Chimiñana, etc., ce qui peut faire douter duquel si le nôtre Chimisanas peuvent être une déformation du Llimiana ou s'ils sont certainement des descendants de de ceux originaires de Bara. (voir les descendants des Liminiana-Piniello). Actuellement la seule famille de Cirés montre précisément le nom de famille Chimisanas.


DIFFÉRENTES BRANCHES DE CHIMISANAS

Chimisanas – Marsol:  On trouve descendants de cette branche a:   Catalonye (contrées du  Maresme, Barcelonés, Osona, Segrià, Baix Camp, Alt Empordà) et  Aragón (contrées de La Llitera et le Baix Cinca).  Tous avec la graphie “Chimisanas”

 

Chimisanas – Lafont:  Les descendants de cette branche que conservent le nom, ils ont distribués entre la Catalunya (contrées del Maresme, Barcelonés, Segriá, Gironés, Pallars Jussà, Alta Ribagorça, Val d’Aran, Vallès), en Aragón (contrée de la Ribagorza) et Estada (contrée de Somontano), avec la graphie  Chimisanas, Chimisana ou Chimisanes.   Aussi on trouve descendants en France, que on détaille  a continuation.

 

Chimisanas – Latorre.   Josep Chimisanas, arrière-petit-fils de les Chimisanas-Lafont, se marie le 1919 avec Maria Latorre et fixent sa demeure en  France.  Actuellement on trouve ses descendants dans les départements de: Tarn et Garonne, Haute Garonne, Gironde et Gers.

 

Chimisanas – Joaniquet.  Antoine Joseph Chimisanes s’est  marié vers le 1920 avec Isabel Joaniquet.  Probablement famille que les descendants de les Chimisanas-Lafont parce que demeurent dans la même vile de la Gironde, malgré que on  ne peut pas documenter leur parenté.

 

Outres persones avec le nom Chimisanas, o pareilles  du ce qu'on ne connais pas sa généalogie:

 

Mariona Chimisanas:  Il n’a pas de renseignements.

Martine Chimisanas    Demeuré initialement a Montauban (Tarn et Garonne) et pendant 1966-67 dans en la région de París.